dimanche 12 octobre 2014

L'été au placard


Aujourd'hui, j'ai mis l'été au placard.

Le temps était grisou et triste, la pluie en continu alors j'ai fait entrer l'hiver chez moi.
J'ai trié, rangé, plié les tissus légers. Fait disparaître les bretelles
qui font les marques blanches sur la peau dorée.
Les petites robes dansantes et virevoltantes.
Les décolletés offerts au soleil.
Les nu-pieds. Les ballerines colorées.

Je n'aime pas cette transhumance, cet exil saisonnier.


Je me demande toujours comment sera ma vie l'an prochain
lorsqu'il faudra faire le chemin en sens inverse.
Si je rentrerai encore dans cette jupe que j'ai tant portée ?
Si seulement je l'aimerai encore ?

J'ai l'impression de reléguer mes souvenirs dans un haut d'armoire.
Comme si je les y enfermais avec la saison qui vient de s'écouler.
Comme si je les abandonnais.
Parfois j'ai l'impression de les entendre pleurer.

Quand je serai grande, j'aurai un vrai dressing
où automne, hiver, printemps et été cohabiteront toute l'année.

2 commentaires:

  1. Oui, un grand, un vrai, un où les gants et les écharpes flirteront avec les nus-pieds et les bretelles. Où les bonnets tireront la langue aux chapeaux et les cols roulés feront des câlins aux petites robes...

    RépondreSupprimer
  2. J'ai fait la meme chose que toi dimanche;Je hais les pulls et les manteaux,tout ce qui nous pèse sur le dos. Mais soyons positifs, en avril ou mai prochain, ce sera tellement délicieux de retrouver notre garde robe printanière et estivale.
    isa

    RépondreSupprimer

J'aime quand vous me laissez vos commentaires...