dimanche 31 mai 2015

Soliflore


Soliflore. n. m. Vase destiné à ne contenir qu'une seule fleur.

Dimanche dernier, ma fille m'a rapporté une pivoine qu'elle avait cueillie dans le jardin de son père. Elle sait que j'aime par dessus tout la pivoine. J'ai éprouvé un curieux sentiment. Je me suis souvenue du jour où nous avions planté ce pied de pivoine que sa grande fille, en voyage au Vietnam je crois me rappeler, lui avait fait envoyer pour la fête des pères. Cela avait été un moment joyeux, plein d'espérances, une pivoine a besoin d'au moins trois ans pour s'installer et refleurir. Je ne l'ai jamais vue en fleur dans le jardin.
J'ai installé la pivoine dans un soliflore.

samedi 30 mai 2015

Dédicace


J'ai vécu un moment merveilleux. 
Depuis quelques jours je me demandais comment ça allait se passer. 
On avait dit 10-12 h et 15-17 h. Est-ce qu'il y aurait du monde ? J'en avais trop vu des auteurs qui attendaient le client derrière leur pile de livres, ils avaient l'air de trouver le temps long. Et qu'est-ce que j'allais bien pouvoir écrire ? Est-ce que je saurais trouver les mots ? J'avais posé la question à mon amoureux : comment fait-on une dédicace ?

mardi 26 mai 2015

La loi du marché


J'ai 50 ans et j'ai peur.
J'ai peur de ne plus être à la hauteur. J'ai peur de perdre mon boulot. J'ai peur de devenir chômeuse de longue durée.  J'ai peur de devoir mentir sur mon CV. J'ai peur d'avoir à me teindre les cheveux pour faire plus jeune. J'ai peur de paraître incompétente. J'ai peur d'être trop vieille pour le recruteur. J'ai peur de la concurrence. J'ai peur de ne plus oser dire mon âge. J'ai peur de ne plus être combative. J'ai peur que moi aussi ça m'arrive. J'ai peur du moment où tout bascule. J'ai peur d'être obligée d'accepter n'importe quoi plutôt que rien du tout.

Confiteor

De Inepto Puero, traduction latine
du Journal d'un dégonflé, best-seller du préado signé Jeff Kinney. 

Tu es une mère indigne !
C’est ce que m’a dit ma petite chérie, il n’y a pas longtemps…
Lorsque j’ai attendu mes enfants, je m'étais toujours promis de ne jamais céder à cette terrible tentation qui consiste à transférer sur sa progéniture tous ses beaux rêves avortés.
Et même si j’ai rêvé que mon enfant devienne un jour un virtuose du piano, un pionnier de la chirurgie, un aventurier de l’écologie, un héros de l’humanitaire, et j’en passe et des meilleurs, je ne l’avouerai pas. Qu’il-elle sache lire à 1 an et demi et maîtrise les racines carrées à 2 ans, devienne bilingue sans même sans rendre compte juste en visionnant Dora l’exploratrice à 2 ans et demi, etc. encore moins.
J’ai souhaité que mes enfants se construisent harmonieusement dans un cadre épanouissant où je leur inculque des valeurs personnelles mais tout aussi universelles basées sur l’ouverture au monde et à l’autre, la tolérance… bla bla bla, etc.

dimanche 24 mai 2015

Ma belle endormie


Dimanche matin, cher Bernie, je vais marcher. J'adore partir comme ça, en compagnie de mon chien et de moi-même. 
La campagne qui entoure la maison de mon amoureux est magnifique. Dans cette plaine plate à l'infini, c'est une époque de l'année que j'aime particulièrement. Les blés sont verts tout comme les rares prairies en jachère et les bois. Une explosion de verts tendres d'une telle fraicheur qu'on a presque envie d'en croquer. 

samedi 23 mai 2015

Cher Fabrice


Sur la route du boulot hier matin, j'écoute ce matin Fabrice Luchini, invité de la matinale de France Inter (pour réécouter c'est ici).

Salut Fabrice, est-ce que je t’aime ou est-ce que je te déteste ? 
Dans ce genre de dilemme, la frontière est délicate. Tu le sais bien. C’est souvent comme ça dans les grandes histoires d’amour, on feint l’indifférence, voire la répulsion et puis on réalise soudain qu’en fait on s’aime pour de bon.

jeudi 21 mai 2015

A Palmyre


Je ne suis jamais allée à Palmyre
Palmyre ou Tadmor, oasis du désert de Syrie au nord-est de Damas.
Palmyre ou Tadmor. République arabe syrienne. Site classé et enregistré en 1980 au Patrimoine mondial de l'Unesco sous le numéro N34 33 15.012 E38 16 0.012, référence 23.

mardi 19 mai 2015

Et maman elle compte pour du beurre ?




Je me demande combien de fois j'ai pu entendre - à défaut d'écouter et c'est là toute la différence - ce spot à la radio, certainement d’une oreille trop distraite, sans bondir illico et enfourcher mon cheval de bataille ?
Faut pas que je m'agace, faut pas que je m'agace…

lundi 18 mai 2015

Je vous trouve très beau

© création Josefa fleuriste
Viorel recompte ses pièces, 1, 50, 20, 10, 5. Il a même récolté 1 centime. Quel est le rapiat qui lui a refilé ça ? 23 € et 26 centimes.
Allez encore trois ou quatre voitures, il va bien finir par arriver à 30.
Avec 25, il doit pouvoir payer, il restera 5 pour le dîner. Il ne pense plus qu'à ça depuis qu'il est passé devant ce matin.
- Beau, très beau, je vous trouve très beau…

mardi 12 mai 2015

Orgasme


Je n’aurais jamais pensé que tu parviennes à me rendre si heureuse.
Pourtant, au départ quand tu es entré chez moi, j’étais un peu empotée, du genre vierge effarouchée, je ne savais pas trop comment m’y prendre avec toi...
Te saisir à pleine main, t’empoigner ?
Non, pas de brutalités inutiles : entre nous, tout devait commencer par le regard.
Laisser grandir le désir avec ses impatiences vertigineuses. Les laisser devenir intolérables. Ne plus pouvoir attendre ni résister.

lundi 11 mai 2015

Sans fard


© scénario anticrise/laf@b.
.
Et mon amie la rose me l'a dit ce matin...
- Non... pas de photo au saut du lit, s'il te plaît...
- J'aimerais bien être comme toi au réveil...
- Je suis encore toute décoiffée (tiens ça me rappelle quelque chose cette petite phrase :-) mais surtout, je ne sais pas ce que j'ai fait cette nuit mais j'ai un accroc au pétale gauche...
- On était d'accord : on avait dit sans retouche.

dimanche 10 mai 2015

Lettre à ma fille



Ma grande, ma belle, ma courageuse
Vendredi soir, tu m’as appelée en larmes de l’aéroport de Berlin et entre deux sanglots, je t'entendais répéter cette phrase : "… maman, on a raté l’avion.."

Tu hoquetais "ce n'est pas de ma faute, ce n'est pas de ma faute…" et lorsque j'ai compris que vous aviez bel et bien raté votre avion du retour, mon cœur s'est serré pour toi.
J’aurais pu te répondre que ce n’était pas si grave, qu'il y aurait d'autres vols, que tout allait bien se passer mais je savais combien cet avion du retour était important  pour toi.

mardi 5 mai 2015

Petite sœur


J'adore cette photo. Ma petite sœur et moi, nous y explosons de joie de vivre... 

Ma petite sœur a 47 ans aujourd'hui. Dit comme ça, je reconnais que cela paraît étrange : ma petite sœur est devenue grande alors pourquoi est-ce que moi je continue, je m'obstine même, à l'appeler petite ?

lundi 4 mai 2015

Love, etc.


Tu m'as dit : tu es bien jolie.
Comme ça, au pied levé, ce matin, au moment où je partais travailler, tu m'as prise dans tes bras, tu m'as regardée droit dans les yeux...
Tu es bien jolie.
Dans ton regard, j'ai vu que c'était vrai. Je n'avais pas à me poser de question.
Pourtant je n'avais rien de spécial. Peut-être un très léger hâle glané au cours des grandes balades sur la plage. Un teint plus reposé, l'éclat du retour de vacances. D'ailleurs je m'étais à peine maquillée.

dimanche 3 mai 2015

Pensées


Je me suis réveillée beaucoup trop tôt.
J'entendais la pluie tomber ou plutôt un écho de cette trainée sonore que les voitures emmènent avec elles lorsque la chaussée est trempée...
J'ai pensé que c'était ainsi, que c'était fini.
J'avais comme un poids sur la poitrine, un truc lourd et gênant qui m'empêchait de respirer normalement. Je n'étais pas bien. De vagues courbatures dans le dos.
J'ai regardé l'heure sur mon iPhone. 6 h 30.