dimanche 24 mai 2015

Ma belle endormie


Dimanche matin, cher Bernie, je vais marcher. J'adore partir comme ça, en compagnie de mon chien et de moi-même. 
La campagne qui entoure la maison de mon amoureux est magnifique. Dans cette plaine plate à l'infini, c'est une époque de l'année que j'aime particulièrement. Les blés sont verts tout comme les rares prairies en jachère et les bois. Une explosion de verts tendres d'une telle fraicheur qu'on a presque envie d'en croquer. 

Je l'ai repérée il y a quinze jours. C'est une de mes amies qui m'a appris à les voir : si l'on n'ouvre pas le bon œil, on peut passer à côté ou même les écraser. Elles sont souvent cachées à l'abri des grandes herbes, elles ne se livrent pas facilement.
Je ne sais pas si elle y sera toujours. L'autre jour, elle dormait à poings fermés, planquée à la lisière de ce bosquet, presqu'à l'entrée du petit bois, juste après le gros tas de pierres. Elle était bien insignifiante, sans grand chose d'intéressant à montrer.  
Une simple promesse. 
Pour tout dire je pensais qu'elle serait bêtement blanche. Des clochettes blanches sur une tige verte ou un truc banal comme ça. 

Ces orchidées sauvages sont pleines de surprises, Bernie. Je l'ai aperçue de loin. Comment aurais-je pu la rater ? Ou même l'écraser ? Elle était là, fièrement dressée, à la manière d'une danseuse de flamenco, dans sa robe du dimanche.
Une robe blanche à pois roses. 

C'était ma contribution du lundi au Flower Power de Bernie Shoot
#flowerpower2015

4 commentaires:

  1. Elles se préparent a chanter ces fleurettes : elles font "mains, coudes, épaules"
    Ah ah !
    Isa

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'amie dont il est question, il me semble bien que c'est toi, ma chère Isa ! Nelly, Julie... Enfin tu as compris quoi !

      Supprimer
  2. j'apprécie les orchidées sauvages et j'ai la chance d'en avoir dans mon jardin, très joli texte également

    RépondreSupprimer
  3. Magnifique texte et très belle photos, ce sont vraiment des fleurs mystérieuses!

    RépondreSupprimer

J'aime quand vous me laissez vos commentaires...