jeudi 21 mai 2015

A Palmyre


Je ne suis jamais allée à Palmyre
Palmyre ou Tadmor, oasis du désert de Syrie au nord-est de Damas.
Palmyre ou Tadmor. République arabe syrienne. Site classé et enregistré en 1980 au Patrimoine mondial de l'Unesco sous le numéro N34 33 15.012 E38 16 0.012, référence 23.
Palmyre ou Tadmor,  mentionnée pour la première fois dans les archives de Mari au deuxième millénaire avant J.-C. 
Palmyre ou Tadmor, oasis caravanière qui devint peu à peu une cité prospère sur la route commerçante reliant la Perse, l'Inde et la Chine à l'Empire romain. 
Palmyre ou Tadmor, carrefour culturel du monde antique. 
Palmyre ou Tadmor, la grande colonnade longue de 1,100 kilomètre. Le temple de Bel. Le camp de Dioclétien. L'Agora. Le Théâtre. Entre autres. 
Palmyre, Tadmor, la vallée des tombeaux, immense nécropole. 
Palmyre, Tadmor, 50 000 habitants. Enfants, femmes et hommes. 
Palmyre, Tadmor, ville abandonnée aux barbares. 
Je ne suis jamais allée à Palmyre

3 commentaires:

  1. Quand les barbares s'avancent, on ne peut ressentir que l'impuissance. Parce qu'ils ne verront pas les beautés de l'être humain, chez les hommes, les femmes et les enfants. Parce que les leurs, celles qui avaient dans leur coeur, sont détruites à jamais, ils ne sont plus capables de voir celles qui les entourent. Ils détruisent. Et nous sommes impuissants devant leur inhumanité.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas d'accord, meme si on se sent impuissant, il faut lutter du mieux qu'on peut, sinon, c'est foutu
      Isa

      Supprimer
  2. Eh bien moi, j'y suis allée... C'est très sincèrement l'un des plus beaux endroits qu'il m'ait été donné de découvrir. C'est maintenant un mirage :'(

    RépondreSupprimer

J'aime quand vous me laissez vos commentaires...