mercredi 22 octobre 2014

Euphrosyne me voilà !

Liebster Award : une chaine de blogueurs/ses 
qui échangent et se font l'article dans le but de se faire connaître… 


Il y a quinze jours j'ai été taggée par Euphrosyne. Ou plutôt Scénario Anticrise a été taggé par Je me disperse. Lu comme ça, évidemment, cette phrase peut paraître sibylline, mystérieuse, presque angoissante.
Taggée ? En fait mon blog a été remarqué et cité dans un article par une autre bloggueuse, en l'occurrence, Euphrosyne de Je me disperse. 

Deux mots au passage sur Euphrosyne 
Elle se disperse et pour moi qui aime et pratique l'art de la dispersion perpétuelle,  son blog est incontournable car intelligent, intéressant et inestimable. Voilà qui est dit. Si vous voulez en savoir plus, allez donc faire un tour chez elle, avec l'optique de revenir à votre point de départ, c'est-à-dire chez moi.
Est-ce utile d'avouer que depuis un an que je vogue sur la blogosphère, j'espérais ce moment. Et donc quand j'ai appris que je l'étais (taggée), j'ai sauté de joie. J'ai moins rigolé en revanche quand j'ai compris qu'il allait falloir que je parle de moi… Et puis après réflexion, je me suis dit à moi-même qu'en l'occurrence c'est à peu près ce que je fais à chacun de mes billets sur ce blog. Parler de moi, de mon univers, de mes enfants, ma petite chérie et mon grand, de mon amoureux, ma famille, mes amis, mes emmerdes, mes fous rires, mes larmes, mes grands et petits bonheurs... Ma vie, mon style de vie. Pour reprendre l'expression de mon grand, "tu racontes ta life, quoi" !
Donc pour celles et ceux qui ne me connaissent pas, si vous voulez tout savoir de moi, vous n'avez qu'à lire les 208 épisodes de mon Scénario Anticrise. Et vous abonner pour connaître la suite. 

Et pour Euphrosyne, parce qu'elle le vaut bien, 
voici mes réponses à ses 11 questions.

Qu’est-ce qui t’a décidé à démarrer ton blog ?
Un défi lancé par une très bonne copine. Elle m'a dit ironiquement : t'en as pas marre de te planquer quand tu écris ?
Quel est ton moment préféré de la journée ?
La nuit surtout quand elle est étoilée comme samedi dernier ou que la lune est pleine. A la rigueur le petit-déjeuner.
Quelle est la destination qui te fais le moins rêver ?
Un club de vacances bondé à Palavas-les-Flots en plein été. Un club de vacances tout court. Berck sur Mer pour le nom. Les émirats arabes, l'Iran ou l'Arabie Saoudite, allez savoir pourquoi.
Qu’est-ce que tu fais en cachette ?
Je prépare le premier interview que je donnerai le jour où je recevrai le Femina.
Peux-tu nous raconter une « première fois » ?
J'avais 17 ans. J'étais très très très très myope et j'avais toujours porté des lunettes très très très très épaisses depuis que j'étais très très très très petite. Le jour où j'ai enfin pu porter des lentilles de contact, je suis restée plus d'une heure devant le miroir de la salle de bains à contempler mes yeux. Je voyais mes yeux pour la première fois.  J'étais fascinée par leur forme.
Qu’est-ce que tu prends à l’apéro ?
Du champagne pour avoir le plaisir de regarder les bulles monter à la surface et les sentir exploser dans ma bouche. Un verre de vin rouge s'il est bon. Un martini blanc avec une rondelle de citron et un olive comme Eliot Gould et Donald Sutherland dans Mash. Sinon rien.
Si tu devais changer de vie, quelles seraient les 3 choses que tu conserverais ?
Mes enfants et moi, ça fait trois. Mais en ce moment j'ai envie de rajouter mon amoureux.
Quel est ton motif préféré ?
Les pois petits, gros, ronds, colorés, tout ce qui flotte.
Est-ce que tu troues tes chaussettes au niveau des orteils ou des talons ?
Les orteils pour le pied gauche semaine impaire, le talon pour le pied droit semaine paire.
Est-ce que tu t’es déjà dit "à ce moment-là, j’aurais préféré être un homme"?
Chez l'esthéticienne, à chaque épilation du maillot : ça fait trop mal.
Tu accordes plus de circonstances atténuantes à un type qui te met la main aux fesses dans le métro ou qui t’interpelle de loin pour te dire que « t’es bonne ! » ?
Aucune circonstance atténuante ni pour l'un ni pour l'autre : à mettre tous les deux dans le même caniveau.

Et comme je suis carrément flemmarde sur ce coup-là, je pose les mêmes questions à des blogs qui ne ressemblent pas au mien…
Parce que c'est bientôt l'heure de dîner : La cantine des cousins
L'atelier de Steph et Lolie
Parce qu'un bouquet de fleurs ça peut être tellement joli  Elodie Perrier
Et tous les blogueurs/ses qui voudront jouer seront les bienvenus !

1 commentaire:

J'aime quand vous me laissez vos commentaires...