lundi 14 avril 2014

Coups de griffes


Nous venons d'échanger quelques mails… 

Qui a tort qui a raison ? Laquelle des deux ?
Elle pense qu'elle a raison et que je suis en colère. Je suis convaincue qu'elle ne me comprend pas et que j'ai raison.
J'écris qu'elle ne fait rien pour entretenir notre amitié. Elle dit que je suis celle par qui notre amitié se délite.
- Pourquoi ce serait toujours de moi que viendrait le problème ?
- Et pourquoi ce serait moi qui me serait éloignée ?
Je lis ses mots comme un soufflet. Elle lit les miens comme un caprice.
Nous sommes toutes les deux campées sur nos positions : elle économe de ses mots et de ses sentiments, moi avide de grandes phrases et de nobles pensées.
Tellement différentes. A l'opposé l'une de l'autre. Nous sommes amies pourtant.
- Pourquoi quand je te l'ai dit, n'as-tu pas eu la réaction escomptée ?
- Et toi pourquoi as-tu tant tardé à me le dire ?
Reproches larvés, désillusions, des deux qui a tort qui a raison ?
Nous sommes comme deux tortues dans leur carapace, repliées sur nos contradictions. Dans l'attente l'une de l'autre de quelque chose qui n'est pas venu.
Sur ce point-là finalement nous sommes à égalité.

L'amitiés et ses coups de griffes.



1 commentaire:

  1. Pour ma part, je n'attends jamais rien de mes amies. Je donne avec bonheur, j'appelle sans me demander si c'est mon tour, je suis présente pour elles sans me demander si elles le seront pour moi. Ce que je veux dire : trace ta route de l'amitié de ton côté sans te poser de question. Ta sincérité sera toujours appréciée. Mais si un jour, c'est trop lourd à porter toute seule, alors....... C'est une autre histoire.

    RépondreSupprimer

J'aime quand vous me laissez vos commentaires...