vendredi 18 avril 2014

Billet doux

Cher François Morel de France Inter

Autant que vous le sachiez, dans la vie pas toujours facile qui est la mienne, vous êtes mon rayon de soleil. Ma perle fine. Mon étincelle du vendredi. 
D’ailleurs à cause de vous, j’arrive en retard à mon travail et ma patronne grommelle : « Fabienne, vous avez encore écouté François Morel ! »
Je recherche les camions, les poids-lourds, mieux encore un bon vieux tracteur qui tourne au ralenti pour me permettre de goûter jusqu’au bout ce plaisir solitaire qu'est votre billet du vendredi 8 h 55. 
Dans mon auto, je ris, je pleure, je crie, je supplie. Mais quand je vous rate, je défaille, je déraille.
Quand vous êtes brillant, je podcaste, sur facebook je vous partage. 
J’aime vos mots, vos jeux de mots, vos chansons à deux euros. 
J’aime votre voix, votre timbre, votre rire, votre colère, vos larmes, votre rage.
J'aime quand vous fascinez, ensorcelez, étincelez. 
J'aime quand vous êtes fatigué, mauvais, minable ou que vous m'agacez.
J'aime votre mauvaise foi, votre bonne conscience et vos états d'âme.
Oui, oui, cher François Morel de France Inter, c'est indéniable, indéboulonnable, imparable et irréparable : j'aime votre billet du vendredi matin 8 h 55.
Il ne manquait plus que ça… 

Signé : Lafab de Scénario anticrise

http://www.franceinter.fr/emission-le-billet-de-francois-morel

Scénario anticrise.blogspot.fr
https://www.facebook.com/scenarioanticrise

1 commentaire:

J'aime quand vous me laissez vos commentaires...