samedi 21 décembre 2013

Réminiscence

Quand j'entre dans la maison, je sens un parfum tout droit venu de l'enfance. 

Une odeur sucrée et beurrée, avec une pointe de cannelle. Celle d'une fournée de petits sablés en train de dorer tranquillement dans le four tandis que les lumières du sapin clignotent et que le feu danse dans la cheminée. J'entends ma mère qui chantonne dans la cuisine au milieu du désordre de ses casseroles. Sur la grande table de la salle à manger s'empilent déjà les assiettes du beau service en porcelaine, les verres brillants que l'on ne sort du buffet qu'exceptionnellement et les bouteilles de bon vin que mon père a remontées de la cave. Et nous les enfants, nous nous agaçons dans les chambres en haut de l'escalier.

Cela dure un instant très court et la réminiscence explose comme une bulle de savon: il n'en reste presque rien de visible.
A peine une larme sur la joue.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

J'aime quand vous me laissez vos commentaires...