jeudi 26 décembre 2013

Recette de réveillon


Aujourd’hui une copine me demande : c’est comment un réveillon de Noël sans ses enfants ?

Sa question me prend au dépourvu.  Je n'ai peut-être pas envie d'y répondre. Pourquoi est-ce qu'elle me demande ça ? Et pourtant, en y réfléchissant, cela m'est venu comme ça. 
Un goût d’amertume, un parfum de tristesse, une pointe de regret, un spectacle désolant ? C’aurait pu être un peu de tout ça à la fois.
Mais finalement c’est comme tout, c’est ce que l’on en fait. C’est ce que l’on y met.
Ça peut être tout autrement. De la douceur, de la chaleur et un je ne sais quoi de pétillant. Un goût délicat, une saveur différente.
Une recette que l’on teste, une recette que l’on aime : bulles de champagne, tendres confidences, jolis fous rire. Ma mère et moi, tout simplement.

2 commentaires:

  1. C'est savoir profiter de l'instant présent sans attendre autre chose que l'on ne peut avoir...

    RépondreSupprimer
  2. question du matin devant la penderie,orgueil, vanité, coquetterie ? Pas du tout ! Juste du respect pour tous les regards qui se poseront sur nous pendant la journée .
    ( je suis un peu faux cul sur ce coup là, non? )
    isa

    RépondreSupprimer

J'aime quand vous me laissez vos commentaires...