samedi 14 décembre 2013

Je chante

Ce soir, concert.

J'aime les répétitions dans le froid. Les angoisses des uns et des autres. L'attente qui semble interminable. Les airs que l'on se repasse en lisant les paroles. Les petits agacements du chef parce que son chœur bute toujours au même endroit. La question existentielle du qu'est-ce que je vais bien pouvoir mettre. La journée qui défile avec l'excitation qui monte. Le temps qu'il va falloir trouver pour ranger le classeur. L'interdiction de parler et le téléphone qui, justement, n'arrête pas de sonner. Les fou-rire nerveux incontrôlables. La partition introuvable. Mince j'aurais dû aller chez le coiffeur. La peur du trou noir. La fatigue des répétitions. Est-ce qu'il y aura du public. Zut je ne suis pas à côté de celle avec qui j'aime chanter. Dommage qu'on commence par ce chant. Non finalement il est bien comme ça le programme. Je croyais que j'aurais le temps de faire la sieste. Pourquoi est-ce que le temps passe si vite. Il faut que je me prépare. J'écoute une dernière fois cette mélodie que je ne sens pas. Je n'ai pas trop toussé aujourd'hui. Je fredonne les paroles. Maman tu as une belle voix. Je vais mettre cette robe. Je n'ai pas peur. Je cire mes bottes. Si j'ai le trac. Non finalement pas celles-là. La trouille. Carrément. Mais j'adore ça.
Bon sang c'est l'heure. Il faut que j'y aille.
Ce soir je chante et  j'aime ça.

2 commentaires:

  1. tu as tout dit (ou plutot écrit), ca ressemblerait presque à une histoire d'amour, nos aventures avec la chorale, toutes les émotions y sont .
    isa

    RépondreSupprimer
  2. je suis heureuse de savoir que je ne suis pas la seule à ressentir tout ça… Oui c'est bien une histoire d'amour !

    RépondreSupprimer

J'aime quand vous me laissez vos commentaires...