mardi 22 octobre 2013

Variation autour du prince charmant...

Ce soir sur un réseau social bien connu...

Une copine expose sa nouvelle photo de profil, celle d'une petite grenouille ou d'un joli crapaud, on ne sait pas. 
Evidemment je m'engouffre dans la brèche : 
- Le prince charmant ? 
Elle répond
- Mais qui est-il réellement ?
Moi
- Embrasse-le, tu sauras... 
Une autre entre dans le jeu
- Ne réfléchis pas trop... Ose ! 
Elle
- Les princes charmants ne sont pas pour moi... 
Moi
- Et pourquoi ? 
Elle
- Je ne suis pas assez bien pour eux
Moi
- C'est ça, flagelle-toi...
Une autre
- S'il existe, c'est au rayon biscuit des supermarchés...
Elle
- De toute façon il y a longtemps que je ne crois plus au père Noël...

... Et tandis que l'échange se poursuit, je me rappelle un autre dialogue sur le même thème. C'était sur un réseau tout aussi social mais dédié à la rencontre, lui, de supposées princesses et de princes tout aussi supposés charmants... (sans commentaire !) 
Le prétendant du soir m'avait posé par écrit cette question :
- Et toi, là, tu fais quoi ? 
- Moi ? J'attends le prince charmant... 
J'avais écrit cette phrase comme ça, au hasard, juste pour essayer de voir qui se trouvait derrière l'écran... 
- LOL, le prince charmant beh il est nase... 
- Ah oui pourquoi ça ? 
-  ... beh c'est une gonzesse... MDR...
- Je ne te comprends pas ? 
- Beh t'as bien vu, il est grave avec ses collants moulants, son justaucorps et son chapeau à plumet... MDR ... c'est un truc de gonzesse ça PTDR... 
- Oui, justement, je suis une fille... 
- ... beh t'attends pas à me voir avec ce genre de déguisement... 
- C'était juste une image... 
- Beh avec des images comme ça, tu dois te faire ch... dans la vie. 
Et sur cette jolie phrase, le prétendant du soir avait rejoint, sans regrets de ma part, la colonne des princes... indésirables.

Au passage, quelqu'un aurait-il un tuyau pour m'expliquer comment on distingue une grenouille d'un crapaud ? 









1 commentaire:

  1. Aujourd'hui on est le 26/10 et déjà 13 scénarios publiés en octobre, dans les meilleurs crus en plus. Bravo ma belle !

    RépondreSupprimer

J'aime quand vous me laissez vos commentaires...