dimanche 13 octobre 2013

Amoureuse (suite)


Ce matin, il fait froid et je grelotte. 

Je sors de mon placard une petite veste grise. Tiens je l’avais oubliée celle-là. Je l’avais achetée pendant les soldes à la fin de l’hiver dernier.
J’ai à peine eu le temps de la porter. Le printemps est arrivé et la penderie l'a absorbée...  
Je l’enfile : elle me plaît toujours autant avec sa coupe un peu cintrée, son grand capuchon qui s'évase sur les épaules à la manière d'un col châle. 
Tout à coup cela me revient et je pense à voix haute :
- Tu sais, c'est celle que je portais à notre premier rendez-vous...
J'aime ce souvenir, il me paraît à la fois proche et lointain : deux saisons ont passé depuis. 
Je compte sur mes doigts : sept mois déjà. 
- Tu l'avais trouvée bien jolie... 
Je pense à ce temps qui s'écoule, l'automne qui s'installe, l'hiver ensuite. Et au printemps prochain, nous aurons une année à nous deux. 

J'enfile la petite veste grise et j'ai beaucoup moins froid. 

2 commentaires:

  1. Ce billet est doux à lire et met un sourire sur mes lèvres ...merci de ce moment partagé ( même si ça ne résout pas le problème crucial de savoir ce qu'on mange ce soir)
    Danièle M

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Gratin de blettes, velouté de courgettes... sur le marché les légumes sont encore bons et de saison...

      Supprimer

J'aime quand vous me laissez vos commentaires...