jeudi 3 septembre 2015

Du pain sur la planche


Il y a des décisions qui ne se prennent pas à la légère.
Lundi matin, au retour de vacances,  le petit pantalon - taille 42 - que je voulais porter s'est tout bonnement refusé à moi. J'ai eu beau le supplier, allongée sur le dos, le ventre rentré à m'en asphyxier, il m'a narguée jusqu'au point de non retour…
Et même si pour me venger, je l'ai jeté en tapon (j'adore ce mot) au fond de mon placard dans l'attente de jours meilleurs…
Même si je me suis rabattue sur un jean dont la coupe est la valeur sûre par excellence de l'illusion, je ne suis pas sortie indemne de cet épisode humiliant !
D'autant plus que quelques heures plus tard, un orthopédiste flegmatique et nonchalant consulté pour des douleurs au genou droit m'a glissé, comme ça sur le ton de la confidence, que peut-être si je perdais quelques kilos…

Ça fait longtemps que j'y pense. J'ai pris le temps de lire, potasser, échanger avec des adeptes du 0 gluten et même si je ne suis pas convaincue à 100 % par leurs arguments*, j'ai décidé quand même de me lancer.
*gluten = prise de poids, fatigue chronique, douleurs articulaires, digestion difficile…

C'est vrai après tout, j'ai bien arrêté de fumer il y a treize ans, alors pourquoi pas me lancer dans une révolution alimentaire ? De toute façon il faut que je maigrisse, je n'ai plus le choix :-)

Donc qu'on se le dise, depuis trois jours (seulement !), je suis en pleine déglutenisation. Et je peux vous dire que ce n'est pas de la tarte. Le gluten est partout, à chaque coin de rue et, évidemment, dans tous mes placards de cuisine.
(A cette heure avancée de la soirée, je n'ai toujours pas résolu l'épineuse question du petit déjeuner. Par quoi puis-je remplacer mon muesli préféré ?  Mes tartines grillées ? Si quelqu'un(e) a une idée lumineuse…)

Bref j'ai du pain sur la planche, ah ah ah !

Affaire à suivre…

En mémoire des kouign-amann, pizzas, tagliatelles à la carbonara, tartines de pain grillé, tartes de ma maman, pancakes, crêpes de froment, lasagnes…  Je vous aimais tant !

3 commentaires:

  1. J'ai appris un mot, merci ;) et bonne chance pour le 0 gluten ! ici, j'ai abandonné l'idée du 0 lactose... il y en a partout !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Deglutenisation? Je l'ai inventé pour l'histoire ...

      Supprimer
  2. Moi aussi, j'ai appris un mot, tapon, c'est vraiment mignon, je me le garde !

    RépondreSupprimer

J'aime quand vous me laissez vos commentaires...