jeudi 2 janvier 2014

Gueule de bois

Je n'aime pas les lendemains de fête…

Les chapons et les dindes qui se retrouvent soldés aux étals des boucheries.
Les cartons roses des maisons de poupée qui dépassent des couvercles des grands containers jaunes.
Les pères Noël désespérés qui n'en peuvent plus de s'accrocher aux façades des immeubles.
Les guirlandes borgnes épuisées à force de clignoter.
Les bons vœux que l'on ressasse comme pour se convaincre que ça ira mieux cette fois-là.
La saison interminable des galettes des rois.
Et encore moins les pauvres sapins de Noël qui traînent sur les trottoirs, emballés dans de grands sacs dorés comme des cadeaux que personne n'ouvrira jamais.

Non, vraiment, je n'aime pas le mois de janvier.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

J'aime quand vous me laissez vos commentaires...