mercredi 25 mars 2015

Connard !


Il y avait un joli rayon de soleil et un petit moment de liberté dans ma journée. J'ai pris mon chien, mes baskets et je suis partie.
Il y avait un coin de ciel bleu et un air un peu frais qui rosissait les joues. J'ai marché au hasard des sentes et j'ai respiré un grand coup.
Il y avait les branches des arbres en fleurs en haut des murs des jardins et un parfum de miel qui embaumait le coin de ciel bleu.
Il y avait un joli rayon de soleil, mon chien, mes baskets sur le chemin, les arbres fleuris, un coin de ciel bleu, la liberté et moi.
On était juste bien.
Et puis soudain, il y a eu ce gars au milieu du chemin, son sale regard, sa sale voix, ses mots sales.
- Tu m'suces ?
Le soleil s'est caché, il n'y avait pas une feuille aux arbres, le ciel est devenu gris, de vieux kleenex jonchaient les bords de la sente, ça puait la pisse.
Mon chien a grogné un bon coup. Moi aussi.
- Connard !
Et puis j'ai serré ma veste autour de moi, j'ai pressé le pas.
Mon chien, mes baskets et moi, on n'avait plus qu'une hâte : rentrer chez nous.

2 commentaires:

  1. Non, pas un connard, un pauvre gars bien en peine dans son cerveau et son coeur.
    Un gars en manque... en manque d'amour sûrement.
    Prions pour lui :-)

    RépondreSupprimer

J'aime quand vous me laissez vos commentaires...