mercredi 9 juillet 2014

Jolie journée

Aujourd'hui elle m'offre mon cadeau d'anniversaire. 

Hier, quand je suis passée à l'heure du déjeuner,
elle m'a dit
- Demain, fais toi jolie…
Et son mari a ajouté
-… enfin plus jolie que d'habitude, c'est une évidence !
Alors ce matin, comme le temps semble vouloir rester uniformément maussade, j'opte pour une tunique blanche sur un pantalon vert ou bleu lagon, c'est selon. J'enfile de jolies sandales et un foulard assorti. Un maquillage léger, je ne sais pas faire mieux. Ma seule concession aux artifices sont ces bijoux très colorés qui pendent à mes oreilles.
Je me trouve jolie.

Hier elle a également précisé
- Viens vers 11 h 30, j'ai réservé pour midi.
J'ai rétorqué
- Ce n'est pas un peu tôt ?
Elle a clos le débat
- Comme ça, nous pourrons prendre notre temps.

Elle porte une jolie robe noire qui lui va comme un gant.
- Je ne la connais pas…
- … Je l'ai depuis des années…
A ses pieds des sandales aussi qui lui font la silhouette élancée.
Je pense que toutes les deux, chacune dans son genre, nous formons une jolie paire d'amies.

Elle m'emmène au restaurant. Un endroit un peu chic avec cuisine gastronomique. Une jolie vue sur la piste de saut d'obstacles. Elle est déserte aujourd'hui. Pas de cheval, pas de jockey, pas de dames chapeautées. Juste un ciel un peu gris et du vent qui anime les cordes des mats où les drapeaux sont hissés les jours de concours.

- Vous prendrez un apéritif ?
- Deux petites coupes…
L'endroit est calme. Les fauteuils confortables. Et les bulles légères de champagne pétillent sur nos bavardages. Jolie pause gourmande hors du temps.

Nous reprenons la route. Retour à la case départ.
Exit la robe noire, la tunique blanche et le pantalon bleu ou vert lagon, c'est selon.
- On y va ? Tu as apporté une serviette ?
Nous plongeons toutes les deux dans la marmite bouillonnante* posée sur la terrasse en bois. Jets massant, vapeur d'eau chaude. Il commence à pleuvoir. Eclats de rire, confidences et jolies sensations des gouttes de pluie sur les bras nus et le visage.

Entracte : thé, café, avant d'entamer la dernière étape.
Je m'allonge sur la table de massage.
- Sur le ventre ou sur le dos ?
- … sur le ventre… cale bien ta tête...
La musique est douce, les lumières tamisées. Je laisse s'envoler mes tensions, mes réticences tandis qu'elle verse l'huile sur ma peau.
A partir de ce moment, mon corps ne m'appartient plus. Joli moment d'abandon.

Ce soir, alors que j'écris ces mots, j'entends la pluie qui ne cesse de tomber. Peu m'importe. Je me sens dégagée de ces contrariétés sur le temps qu'il devrait faire en juillet.  Grâce à toi, amie très chère, nous sommes aujourd'hui le 12 mars, jour de mon anniversaire.

Et je flotte sur un océan de douceur et de sérénité.

Jolie journée.

* Un jacuzzi, quoi !  


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

J'aime quand vous me laissez vos commentaires...