mercredi 2 juillet 2014

Bilan de compétence

Un an… 

Matin tranquille sans boulot. Réveillée tôt. Je viens de changer les draps de mon lit, j'ai mis le lave-vaisselle et le lave-linge à tourner et je me demande encore si je vais nager à l'ouverture de la piscine ou si j'irais plus tard dans la journée, le problème c'est que plus tard rime parfois avec néant.

Il y a certainement plein d'autres choses que je devrais faire mais je me suis installée à mon bureau pour une mission de la plus haute importance. J'ai gagné ce week-end à une tombola organisée au profit de France Alzheimer un petit lecteur MP3 rose fuchsia et j'essaye de copier dessus l'essentiel de ma bibliothèque i-tunes en prévision de mes déplacements saisonniers qui répondent au nom de vacances. Compte tenu de l'aspect très toc de l'objet, je ne suis pas sûre de pouvoir mener à son terme cette opération. A suivre...

Déjà un an que je tiens ce blog. 365 jours qui se sont écoulés sans que je n'ai aucune prise sur eux. 74 posts en 2013, 83 en 2014 et si j'additionne bien, cela fait donc 157 épisodes écrits.
Dans les livres (enfin dans certains), dans les films (idem), dans les magazines (reidem), l'expression consacrée est  "il s'en est passé des choses depuis"… Alors pour reprendre une expression fétiche de mon amoureux, je dirais que ce n'est pas faux. Forcément qu'il s'en passe des choses, même si ce ne sont pas de grandes choses. Même si ce ne sont que de petites choses. Mais au bout du compte je suis quand même parvenue à écrire 157 billets qui récapitulent ma vie qui passe.

Bon, je ne vais pas faire ici la rétro anniversaire de tout ce qui s'est passé. Pour ceux qui l'auraient souhaité et qui le regretteraient, qu'ils mettent à profit cette période estivale pour relire les 187 posts de ce blog. Une fois n'est pas coutume, je les laisse se débrouiller.

En revanche, et parce que je sais que les effets d'annonce sont bons pour ma notoriété, je vous livre cette information de premier ordre : j'ai pris une grande décision. Je vais profiter de l'été pour dépoussiérer mon CV ! J'ai réalisé lundi, il n'est jamais trop tard pour bien faire, que finalement j'en avais plus que marre de gâcher mes compétences* là où je travaille et que je méritais beaucoup mieux que ce à quoi l'on me cantonne depuis plusieurs années maintenant sans aucun espoir d'évolution.
Notez que j'étudierai toutes les propositions qui me seront faites.

Et pour finir, et là il s'agit d'un acte héroïque de ma part, je dois avouer que je suis plutôt fière de mon blog.

J'ai tout dit ou presque : je vais enfiler mon maillot et aller nager.

*Ou j'aurais pu écrire : j'ai réalisé lundi, il n'est jamais trop tard pour bien faire, que j'ai des compétences !



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

J'aime quand vous me laissez vos commentaires...