lundi 2 juin 2014

J'aime

Hier je lui ai rendu visite dans son jardin.

J'aime ce jardin un peu fou où l'on peut se perdre dans un dédale de pétales, juste pour le plaisir de la rime facile.
J'aime les noms de ces fleurs dont on ne se souvient jamais, licknis, nigel de damas, ancolies, heuchères, juste pour le plaisir d'y glisser une ou deux fautes d'orthographe au passage.
J'aime les guignes acides et les figues vertes, juste pour le morceau d'été qui s'y dessine déjà.
J'aime les roses anciennes qui fanent sur la treille, juste pour leur parfum impossible à décrire.
J'aime les couleurs qui se mixent dans une cacophonie lumineuse, juste pour défier les règles chromatiques.

J'aime ce jardin que les peintres aimeraient. Ce jardin qui enivre le nez. Ce jardin qui donne envie de pleurer. Ce jardin où tout pousse. Ce jardin où le temps est arrêté.

J'aime la salade verte et rouge mangée ce soir.

J'aime ce jardin tout entier.

Ce n'est pas un jardin, c'est un rêve*.

*(sic) ma fille, 11 ans. 





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

J'aime quand vous me laissez vos commentaires...