mercredi 18 juin 2014

Comme t'y es belle

J'avais prévu d'aller me coucher tôt…

J'étais fatiguée, j'avais mal à la tête mais j'ai jeté un dernier œil à la télé et je suis tombée sur ce film.
Je n'ai pas résisté. Plein d'imperfections, de clichés et de détails agaçants mais à chaque fois que je le revois, c'est le même scénario, je me laisse prendre à son jeu.
Mon cœur de midinette ne résiste pas à ce genre de film. J'en ai toujours une petite collection dans ce registre. Des histoires de copines, d'amour et de vie avec juste ce qu'il faut d'éclats de rire, de larmes et de rêve.
Et puis, ou plutôt surtout, Valérie Benguigui* y joue l'un des rôles titres, avec sa beauté ordinaire, son regard un peu triste, son envie qu'on l'aime pour ce qu'elle est et sa soif de bonheur à tout prix.
Du coup je suis allée jusqu'au bout du film et je suis là, à minuit passé, à repenser à tout ça, à me dire que la vie parfois passe trop vite, qu'elle n'est pas forcément juste et qu'elle peut s'arrêter brusquement sans que l'on sache pourquoi ou que l'on ait rien fait pour. Et je n'ai plus du tout envie d'aller me coucher.

Comme t'y étais belle, Valérie.


*Valérie Benguigui est morte en septembre 2013.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

J'aime quand vous me laissez vos commentaires...