mardi 15 décembre 2015

Lucie Pierrat

Infidélité

- Il faut qu'on parle.
- Parler ? Je n'aime pas ce préambule. Tu as mis si longtemps à me revenir. As-tu perdu ta faim ? Allons, ce n'est pas grave, l'appétit vient en dévorant. Approche, pose tes mains sur mon dos, viens faire trembler chacune de mes fibres, chacun de mes nerfs. Tu sais bien que sans toi je n'existe pas.
- Les choses ont changé.
- Je vois. Tu as tourné la page ? Iseult trompe Marc,
Guenièvre trahit Arthur et Emma fait cocu Charles. Je suis certes corné mais je ne pensais pas être cornu.
- Tu vois, à force, c'est ça qui m'a lassé. Toujours à ramener ta science, à jouer sur les mots.Tu ne me fais plus frémir. J'ai besoin de sensations nouvelles. Lui, il me fait voyager, rêver.
- Où l'as-tu rencontré, hein ? Dans une gare ?
- Dans un salon, figure-toi.
- Il doit avoir bien mauvais genre. Traîtresse ! Tu l'as déjà invité dans ton lit ? Tu t'es endormie à son côté ? Avoue !
- Je suis désolée mais c'est ainsi. Tu n'es plus le seul. Il y a un autre livre dans ma vie.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

J'aime quand vous me laissez vos commentaires...