mardi 4 février 2014

Le bon mot

Midi trente, aujourd'hui, dans le couloir de ma petite entreprise…

Je pars déjeuner.
C'est un rituel. Depuis que j'ai décidé d'arrêter de déjeuner à la cantine pour des raisons diététiques d'une part - trop de farces suspectes dans les paupiettes et autres boulettes -, et économiques d'autre part - le prix d'un repas augmentant de façon inversement proportionnelle à sa qualité -, je me promène dans les couloirs de l'usine avec mon petit sac rose fluo, isotherme et fort pratique de surcroît pour y faire tenir les différentes boîtes en plastique (relire pour le plaisir mon post du mardi 28 janvier, intitulé fort à propos "Mise en boîtes") contenant ma pitance.
Je fais rire ma patronne persuadée qu'il s'agit d'un "vanity case" et doit penser que je vais me remaquiller tous les jours à heure fixe, en fin de matinée.
Je fais rire l'un de mes bons amis qui entonne  "You're a Barbie Girl" quand il me voit passer.
Je me fais rire moi-même même si je ne peux que reconnaître que ce petit sac est des plus pratiques.

Donc aujourd'hui, midi trente, je remonte le couloir.

Elle est grande, élégante, toujours perchée sur des talons hauts qui lui font la démarche chaloupée. Elle a le pas énergique et le sourire plein de longues dents très blanches de la femme qui a réussi.
Elle est accompagnée d'un jeune loup qui a le pas énergique et le sourire plein de longues dents très blanches de l'homme qui veut réussir.
Ils avancent, devisant d'une voix sonore qui se remarque forcément puisqu'ils (v)ont réussi(r).
Moi je leur fais face, une grande fille toute simple qui porte à bout de bras un petit sac rose fluo.

Voilà le moment fatidique du croisement.
Elle me tend une main qui, comme à son habitude, s'avère être toute molle, en me gratifiant de son sourire plein de longues dents pas si blanches quand elles sont vues de près.
- Bonjour… comment ça va ?
Je n'ai pas le temps de répondre que déjà elle enchaîne, pointant du doigt mon petit sac rose fluo...
- C'est ton... doggy bag ?  …
Elle semble très satisfaite de son bon mot tandis que le jeune loup souffle bruyamment.
- … doggy… bag…. !
Il hoquète dans ses grandes dents encore très blanches.
- Tu dois confondre : le mot exact est lunch box
(avec l'accent s'il vous plaît)
LE SILENCE SE FAIT. Ils me regardent, le sourire figé sur les lèvres pincées.
- ou lunch case éventuellement…
Mon sourire est tout simple.
Et je passe mon chemin. Ma démarche est chaloupée, mon pas énergique. J'ai faim.

Indéniablement mon petit sac rose fluo et moi, on a vraiment fière allure.
Mon petit sac rose fluo, objet de toutes les convoitises...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

J'aime quand vous me laissez vos commentaires...