mardi 20 août 2013

Job(s)...

Hier soir, bref coup de fil avec ma cousine adorée...


Elle travaille dans l'hôtellerie, un très joli poste, et je l'admire. Elle doit être excellente dans ce qu'elle fait et quand elle parle de son métier, je dis chapeau... Elle donne envie d'aller au charbon. Vraiment. Et ma foi, par les temps qui courent, les vrais gens fiers de leur métier, ça devient un peu rare.

Le hic, parce qu'il y a un petit hic, c'est qu'il y a deux ans environ, elle a été gentiment remerciée selon les us et coutumes de notre époque formidable. Gentiment, si l'on peut dire... Dégagée en quelque sorte. 
Comme souvent dans ces cas-là, elle a joué celle qui partait la tête haute. Dur, dur de ne pas avoir l'air... Moi atteinte ? Même pas mal ! 
On est tous un peu comme ça, pas vrai ? Difficile d'afficher qu'on s'est pris une grande claque avant d'aller pointer au chômage. 
Difficile aussi de se dire qu'en face, ils ne détiennent pas la vérité vraie et qu'au final on est pas si mauvais(e) que ça. 
Difficile aussi la traversée du désert quand, professionnellement, on n'intéresse plus grand monde. 
Difficile de croire en soi tout simplement. 

Et donc on peut dire que pour ma cousine adorée, les mois qui viennent de défiler n'ont pas été faciles, faciles... un grand temps libre à occuper, des photos, des messages sur Facebook, tout ça... Des heures au téléphone à refaire le monde. Parler de Marseille. D'Isis*. De cuisine. De régime. De trucs de filles. Histoire de se prouver que le moral est au beau fixe. Et surtout d'éviter les sempiternelles questions :
- T'as trouvé ? 
- Des pistes ? 
- Tu as eu une réponse ? 

Et puis, voilà... c'est arrivé. Enfin. 
Et un, et deux, et trois... entretiens. 
Et un contrat a priori pas trop mal. 
Un boulot, vrai de vrai. Un très beau boulot même. 

Et voilà, ça fait six semaines déjà et, et, et, ... sans faire de plans sur la comète, elle a l'air bien parti, ma cousine adorée...
Oui, elle donne envie d'aller au charbon. Vraiment. 
Alors, moi, ce soir, j'avais juste envie de lui dire :
Good job !

2 commentaires:

  1. Bonjour Cousine ! mais vous avez oublié l'exploit des derniers mois ! eh bien oui, Fany avait découvert les bienfaits de cette activité que certains exècrent toute leur vie de petit bipède, une activité de courageux parfois de blaireaux ou de malins tout dépend ....de l'activité en question. Je connais la cousine adorée depuis presque 27 ans et qui l'eu cru, oui ! comme quoi il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis, elle s'est finalement mise au sport !!
    enfin, sacré suspens et courage. Nous nous inclinons.

    RépondreSupprimer
  2. J'en avais entendu parler ... mais je ne pouvais me résoudre à le croire. C'est donc vrai. Tout arrive en ce bas monde. Je m'incline aussi bas que ma souplesse légendaire (et familiale) peut me le permettre.

    RépondreSupprimer

J'aime quand vous me laissez vos commentaires...