mardi 13 août 2013

Décision

Dans deux mois je serai riche...

J'emploie le futur volontairement. Pas un misérable conditionnel de rien du tout.
Adieu les fins de mois difficiles. Ou ses débuts d'ailleurs. Voir le mois entier. Les questions existentielles sur le prix au kilo du veau. Ou celui des gambas, c'est bon les gambas à la plancha. La petite lettre verte qui rime avec découvert ou juste en dessous les factures qui attendent les jours meilleurs.
Vive les vacances où j'ai envie. Les virées à la librairie. Les concerts à gogo. Le restaurant qui fait plaisir aux enfants. Le bonjour enjouée de madame la banquière. La descente avec les copines au magasin de chaussures. Des bouquets de fleurs à tire-larigot.
Et tout le reste qui va avec.  

C'est décidé. Dans deux mois je serai riche.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

J'aime quand vous me laissez vos commentaires...