jeudi 4 décembre 2014

Vivement jeudi


Je ne travaille pas le mercredi.

Ce jour-là mon réveil sonne dix fois plus tôt. J’enchaîne tout ce que je n’ai pas eu le temps de faire avec tout ce que j’ai à faire sans oublier tout ce que j’ai pu oublier de faire et ce que je pourrais bien oublier de faire si je ne le fais pas. Parce que travailler à la maison, cela veut dire travailler aussi dans et pour la maison. Parce que même quand je suis installée à mon bureau en train de travailler avec un énorme panneau « ne pas déranger », il y a toujours une petite voix pour me rappeler que, maman je suis en retard, tu peux m’emmener… la machine à laver attaque l’essorage… bonjour, les fenêtres Bytra, nous menons une enquête… maman, tu ne sais pas où j’aurais mis… excusez-moi de vous déranger, auriez-vous cinq minutes à me consacrer… maman, je trouve pas ma raquette de tennis… vous allez être mis en contact avec votre correspondant… à peine cinq minutes… maman, le chien voudrait sortir… qu’est-ce qu’on mange ? le téléphone sonne... bonjour c’est le facteur pour les étrennes… tu pourras venir me chercher… je suis votre voisin... quelqu'un a vu le téléphone?  je n’ai plus de connexion internet… maman, la livebox est rouge… bonjour c’est le plombier, je peux passer ? … mes baskets ne me vont plus… vers 16 heures… le chien voudrait rentrer… t’as pas vu mon écharpe verte ? comme c’est mercredi… j’ai sport demain… je crois que ça sent le brûlé… je me suis dit que t’aurais bien cinq minutes… si tu me donnes de l’argent je peux aller les acheter… vous pouvez déplacer votre voiture… pour papoter… tu ne peux pas y aller à pieds… j’ai promis d’avoir fini ce boulot ce soir… ah oui il pleut des cordes… il faudrait que vous coupiez l’eau… si tu es prête on y va… et l’électricité… zut je n’ai pas sauvegardé… quoi il est déjà 16 h 10… bonsoir monsieur… vous pouvez descendre à la cave… non, c’est sûr je n'aurais pas fini ce soir… oui oui vous l’aurez demain matin, c’est promis… qu'est-ce qu'on mange ce soir ? Au fait y a monsieur machin qui a appelé... il aimerait bien que tu passes... non pas demain ce soir... 
...
...
...
... 

J'aimerais tant pouvoir travailler le mercredi.   

1 commentaire:

  1. C'est fou comme parfois on arrive à se reposer et se détendre sur son lieu de travail...

    RépondreSupprimer

J'aime quand vous me laissez vos commentaires...