mardi 30 décembre 2014

Pied de nez


Trêve des confiseurs oblige, je suis en train de classer des livres dans mon bureau lorsque mon œil tombe sur le témoignage d’une vieille femme chinoise dont les pieds ont été bandés*. 

La légende de la photo précise qu’elle a du mal à tenir en équilibre sur ses pieds qui ne mesurent que 15 cm. Incrédule, je regarde mon double-décimètre. 15 cm pour des pieds d’adulte, cela semble impossible.

Ces 15 cm m’intriguent tant que je me déchausse et me voilà à mesurer mon pied gauche : 
26,3 cm. Ce qui veut dire que mes pieds sont à près de deux fois plus grands que les siens, je ne vais pas chipoter à 4 cm et quelques millimètres près.

J'en oublie que je suis au boulot … si quelqu’un entre dans mon bureau à ce moment, comment pourrais-je me justifier ? Je suis agenouillée, le pied gauche en chaussette violette (trouée) sur la moquette grise ! 
- Euh je mesure mon pied pour être sûre qu’il tienne sur la dernière marche de l’escabeau de la bibliothèque…
Ridicule comme argument ! Mais il faut bien reconnaître que 11 cm de différence, ce n’est pas anodin.
Bon je sais que j’ai de grands pieds. Je chausse du 40, 39 dans mes meilleurs jours. Mon ex disait de mes pieds qu’ils étaient moches. Je n’ai jamais compris pourquoi : ils étaient dix fois plus jolis que les siens… Peut-être était-il tout simplement jaloux de ma singularité et là, âmes sensibles s'abstenir, je m'apprête à dévoiler un pan de mon intimité : mes pieds ne sont ni grecs ni égyptiens ni latins. Ils n’appartiennent qu’à moi, j’ai le troisième orteil plus grands que les autres, ce qui explique les trous au chaussettes. Du jamais vu. 

Bon j’ai aussi un grand nez… A vue de nez (ah ah ah, elle est bien bonne celle-là !), 
un petit 4 cm qui, de plus, est affublé de la jolie bosse familiale...

* La coutume barbare (le mot est choisi et sans appel) des pieds bandées a été pratiquée en Chine pendant près de 1000 ans. Elle a été interdite en 1912 mais cette interdiction n’est devenue effective qu’en 1949… enfin !
Les pieds des petites filles étaient bandés à partir de l’âge de 5-6 ans, parfois avant. Les orteils, à l’exception du gros, étaient repliés contre la plante des pieds et la voûte plantaire courbée pour lui donner la forme d’un bouton de lotus. La taille idéale à atteindre était de 7,5 cm, appelée lotus d’or.
Le pied était placé dans une chaussure pointue de plus en plus petite au fil des semaines.
Outre les souffrances endurées – fractures et nécroses des orteils, engelures, plaies et infections –, on estime qu’environ 10 % des femmes aux pieds bandés mouraient de septicémie.
1 milliard de femmes chinoises auraient subi ce traitement.
De quoi faire aimer les grands pieds.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

J'aime quand vous me laissez vos commentaires...