vendredi 27 septembre 2013

Rêve-je ou dors-je ?


« A 60 ans, nous avons passé 20 années à dormir dont 5 à rêver… »

Cette phrase lue sur la quatrième de couverture d’un livre me prend au dépourvu.
Évidemment – et que l’on ne me demande pas d’arrêter de me poser des questions, ce serait comme me demander d’arrêter de respirer – mon esprit tourmenté s’en empare. Processus habituel chez moi : de fil en aiguille, j’en viens à rebondir sur certaines expressions qui, avec mon postulat de départ, semblent prendre une dimension un peu surréaliste.
Par exemple, dormir debout… Doit-on alors considérer qu’un sexagénaire passerait 60 ans debout ?
Ou qui dort dîne… 20 années à dormir = 20 années passées à table ? Comment estimer le temps passé en cuisine ou au (super)marché ?
Plus alambiqué, rêver tout éveillé. Pour 5 années de rêve sur 20 de sommeil qui font partie d’un ensemble de 60 dont 40 d’éveil, cela voudrait donc dire que l’on rêve 45 années de sa vie…

Alambiqué ? Vertigineux, plutôt…
J’ai 48 ans… et je me demande combien d’années il me reste à rêver.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

J'aime quand vous me laissez vos commentaires...