dimanche 8 novembre 2015

L'amour en pente (suite et fin)


En septembre 2014, j'avais écrit ce texte court L'amour en pente.
Je n'ai jamais pu oublier ce petit couple que j'avais vu passer dans ma rue et qui se tenait par la main comme au premier jour de leur amour.
Je les ai revus parfois, ils ne m'ont jamais regardée, ils n'existaient que pour eux et le temps qui leur restait à tous les deux.
Vendredi dernier, j'ai vu la vieille dame, un peu plus voutée, marchant à plus petits pas. Je l'ai vue avancer dans ma rue qui monte et qui descend, ses mains accrochées au métal froid d'un déambulateur. Elle marchait sans voir personne, les yeux accrochés quelque part ailleurs.
J'ai pensé que c'était arrivé et que le temps avait fait son affaire.
Elle était seule pour terminer la route et j'ai pleuré.

2 commentaires:

  1. Oh :( comme je te comprends Fabienne! Je te fais de gros bisous!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui je me doutes que tu comprends... Merci et bises aussi <3

      Supprimer

J'aime quand vous me laissez vos commentaires...