mercredi 25 février 2015

Muflerie

- Quel mufle alors ! 
L'expression vient de m'échapper… 

J'ai longtemps cru que mufle s'écrivait avec un accent circonflexe. Et j'ai eu tort.
J'ai aussi cru que ce mot ne concernait que la partie nasale des bovidés. Là aussi j'ai eu tort.
Du coup j'ai cherché dans mon dictionnaire préféré*.

Mufle est un nom masculin. Je ne sais pas pourquoi mais je m'en doutais un peu.
1. Extrémité du museau de certains mammifères {carnassiers, rongeurs, ruminants} caractérisée par l'absence de poil. 
Ce substantif ne concerne donc pas que les bovidés. Beh oui l'homme est bien un mammifère, non ? Un mammifère capable de ronger son frein ou de ruminer aussi parfois pendant très longtemps (j'avoue c'est une interprétation personnelle et donc subjective).
Il peut être aussi carnassier surtout quand il n'est pas végétarien. A ne pas confondre avec la carnassière qui est un sac dans lequel le chasseur (bizarrement toujours au masculin) met son gibier.
L'absence de poil est, elle, plus problématique puisqu'il est indéniable que certains mammifères carnassiers, rongeurs ou ruminants ont du poil dans le nez.

2. Individu mal élevé, grossier et indélicat.
Entre nous, mal élevé pour un mammifère ruminant, c'est le comble ! Je tiens à préciser que grossier ne fait en aucun cas référence à la morphologie du personnage et qu'indélicat est le contraire de délicat, ce qui revient à dire que le mufle ne ruminera jamais dans le registre de la délicatesse.

Mufle a aussi pléthore de mignons synonymes: butor, goujat, malotru, pignouf, rustre. Est doté d'un antonyme galant, c'est-à-dire poli, délicat, attentionné notamment à l'égard des femmes (même si galant peut aussi vouloir dire empressé, entreprenant auprès des femmes et qu'une femme quand elle est galante est dite de mœurs légères).

Pfffff que tout ça est compliqué ! Et du coup je ne me souviens plus trop pourquoi j'en suis arrivée à parler de mufle, de butor, de goujat, de malotru, de pignouf, de rustre ?  Pourtant javais certainement une bonne raison.


 *Mon Petit Robert 2012 grand format édition Or spécial 60 ans… je précise que ce ne sont pas les miens et que Petit Robert existait bien avant moi.

2 commentaires:

  1. Bien-sûr (et heureusement !!!) que tout ça est au masculin ! J'aime tous ces noms d'oiseaux, ces ruminants poilus ou plumés... c'est tellement décalé de traiter quelqu'un de pignouf que la situation en devient cocasse :-)

    RépondreSupprimer
  2. 😊 Tu ne sais plus pourquoi tu as abordé ce sujet, peu importe, je me suis beaucoup amusée à redecouvrir tous ces adjectifs pour décrire une personne (un mec ) abjecte. Je partage ☺Bonne journée

    RépondreSupprimer

J'aime quand vous me laissez vos commentaires...