lundi 10 mars 2014

Une semaine sur deux et la moitié des vacances

Et quand le calendrier des vacances se combine à celui de l'alternance, c'est long…

Oui je sais, je parle beaucoup de vous, mes enfants mais, voilà ce soir, j'attaque la troisième semaine. J'étais une mère à mi-temps, si ça continue je vais passer au trois-quarts temps.
Parfois je culpabilise. Je me demande si c'est bien pour vous, pour nous.
- Tu fais quoi quand on n'est pas là ?
Comment vous dire que j'ai tant de boulot que je me réjouis parce que tout est en ordre et que je n'ai pas à râler parce que rien n'est dérangé.
- Est-ce que tu t'ennuies ?
Bien sûr que je me languis même si …Bon en ce moment, il faut bien vous l'avouer, je n'ai jamais le temps de m'ennuyer.
- C'est long, tu ne trouves pas ?
Je réfléchis. Ces soirées sans contrainte ni rigueur et où l'horaire importe peu, là mes chéris ça m'arrange carrément.
- On peut venir dîner demain soir ?
Je pense à mon frigidaire vide de haut en bas, à peine une petite claie sur laquelle reposent trois yaourts et deux clémentines, un bout de fromage et le riz que j'ai fait cuire hier soir. Vous allez manger quoi ?
- Tu nous manques trop…
De battre mon cœur va s'arrêter.
- Evidemment, vous venez quand vous voulez…
Vous le savez bien, enfin !

Ni à mi-temps, ni à trois-quarts temps, je suis une mère tout simplement.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

J'aime quand vous me laissez vos commentaires...