dimanche 10 novembre 2013

Typhon

Ce matin, à l'heure du petit-déjeuner…

Ailleurs le vent souffle. Ici il fait chaud. Nous sommes à l'abri. 
L'image d'une femme philippine à la télévision. 
Autour d'elle les décombres. Les corps qui s'entassent. 
Malgré tout, elle est belle. 
La caméra la fixe. Ses yeux crèvent l'écran. Noirs. Brillants. 
Le journaliste lui parle de l'avenir.  
Elle dit : 
- … je ne parviens plus à réfléchir… nous ne savons pas ce que sera demain. La seule chose que nous pouvons faire c'est survivre à cette journée.

J'aimerais être capable de détourner mon regard. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

J'aime quand vous me laissez vos commentaires...