lundi 29 août 2016

Instantané


Ce soir j'aimerais être plusieurs jours en arrière, me retrouver au moment par exemple où nous avions pris cette photo de ma fille.

J'ai envie de revivre cet instant précis, sentir souffler le vent, entendre la mer gronder et le claquement des vagues lorsqu'elles déferlent sur les rochers, respirer le parfum iodé et fort des embruns et du goémon.

Ce soir j'aimerais être plusieurs années en arrière et être cette jeune fille sur le bord de l'océan.
J'aimerais avoir ses préoccupations, m'inquiéter de la classe où je vais me retrouver, savoir avec quelle copine je partagerai cette nouvelle année.
Ce soir j'aimerais avoir sa jeunesse, sa liberté, ses rêves de 14 ans.

Ce soir, je déteste les lumières rasantes, la nuit qui tombe comme un rideau alors que l'on a envie encore de traîner dehors, la fraîcheur qui s'installe trop tôt.

Je n'aime pas le retour de vacances parce que je sais que l'on ne revient pas en arrière et que ce que l'on a fait il y a une semaine est bel et bien révolu.

Ce soir je n'aime pas me dire qu'un été de plus est passé, que j'en ai déjà vécu 51, et que c'est beaucoup plus que 14.

Ce soir je n'aime pas mon moral, mon impudeur, ces mots qui sortent de moi comme par mégarde et que je ne retiens pas. Pourtant ce soir, je ne me cache pas. Je suis moi à cet instant présent de ma vie.

2 commentaires:

  1. aujourd'hui j'ai aussi la nostalgie et je n'aime pas ses jours et ses semaines qui s'ecoulent trop vitemais j'aime le souvenir du soleil sur ma peau lorsqu'il n'est pas trop chaud ,mes ballades avec mon petit bout de chou ,le voir grandir au fil des jours et me dire que la vie est belle même si elle nous rappelle chaque jour que le temps passe vite.Plus que toi mes 68 ans m'effraie un peu et je mesure le chemin parcouru !oui cela va vite ,je profite de chaque instant je repense aux moments merveilleux partagé lorsque le blues me prend sachant que demain est un autre jour !bon courage pour ta rentrée ,jepense a toi chaque fois que je relis ton "jardin d'hiver" hymne a l'amour et a la vie !pleins de bisous

    RépondreSupprimer
  2. Et si tu ne dis pas ces mots, qui les dira à ta place ?
    C'est bien toi qui es là !
    Merci d'être là et de le dire.

    RépondreSupprimer

J'aime quand vous me laissez vos commentaires...