mercredi 23 mars 2016

Les filles de la Mat


L'autre soir, première réunion à l'Agence Régionale de Santé du Centre pour décider du sort de la maternité de Pithiviers... (relire ici Naître à Pithiviers

Je les regarde et je me dis que certaines pourraient faire du cinéma ou du théâtre. Etre actrice. Des défilés de mode aussi. Chanter. Danser. Elles sont jeunes ou elles en ont l'air. Jeunes et heureuses de vivre. Elles se marrent.
Elles sont belles.
Depuis tout à l'heure je les observe. Elles sont arrivées avant nous, leurs banderoles cachées dans leur sac. Les vigiles n'y ont vu que du feu. Elles se sont mêlées aux usagers de l'hôpital, ni vu ni connu je t'embrouille, pendant que nous, on négociait notre entrée avec la sécurité qui avait ordre de nous refouler.
Pas de bruit, pas de désordre...  On a tellement promis d'être sages que les portes, finalement, se sont ouvertes devant nous.
Elles enfilent leurs blouses blanches, leur tenue de travail portée jour après jour, nuit après nuit, garde après garde, sur lesquelles elles ont collé des slogans  Touche pas à ma mater. Fière de ma mater... qu'elles ont écrits au feutre, au fluo. Ecriture ronde de presque lycéenne. Ecriture pointue plus mature. Ecriture de femmes en colère.
Elles se rapprochent. Se serrent les coudes. Elles forment une mêlée. Un pack. Solidaires et unies.
Elles déroulent leurs banderoles où elles ont tracé à grands coups de bleu blanc rouge SOS recherche gynéco obstétricien. Recherche médecins pour sauver ma mater... 
Certaines ont des cernes sous les yeux, elles étaient de garde cette nuit. Elles parlent hémorragie de la délivrance. Placenta. La maman qui va bien. Ouf. Le bébé aussi. Histoires de femmes. De vies.
Ces vies données dont elles ont fait leur vie.
Elles ont les yeux qui brillent.
Elles me fascinent.
Elles sont sages-femmes, puéricultrices, auxiliaires de puériculture et je sais qu'elles se battront jusqu'au bout. Elles sont comme ça les filles de la Mat.

Soutenez les filles de la Mat sur notre page Facebook Gardons la maternité à Pithiviers

2 commentaires:

  1. Ce blog à vocation littéraire dans le fond et dans la forme devient une tribune politicienne orientée et partisane. Il risque de décevoir les lecteurs érudits et avides de belles phrases faites de jolis mots évocateurs auxquels nous étions habitués en ces lieux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui ces deux derniers billets sont partisans mais la cause le mérite. Ceci étant contrairement à ce que vous écrivez, ils ne sont ni politiciens ni orientés. Jesuis bien heureuse d'utiliser mon blog pour servir cette cause. Désolée de vous décevoir et de casser vos habitudes ...

      Supprimer

J'aime quand vous me laissez vos commentaires...